Nos positions

Le Mouvement associatif Nouvelle-Aquitaine a pour objet de représenter la vie associative en région, d’être le porte-voix de la dynamique associative. Il veut porter une parole collective, à travers la création, participation et animation d’espaces de dialogue et concertation.

Il représente ses réseaux membres ainsi que leurs bénéficiaires, notamment à travers le dialogue civil, l’interpellation des pouvoirs publics, afin de promouvoir la vie associative et ses enjeux.

Il s’applique à développer les opportunités de dialogue avec les pouvoirs publics, afin que les associations participent pleinement à la construction des politiques publiques, que leur utilité citoyenne soit reconnue et leurs besoins pris en compte.

EN NOUVELLE-AQUITAINE, LES ASSOCIATIONS SONT…

80% DES STRUCTURES DE L’ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L’économie sociale et solidaire (ESS) est incontournable dans l’économie régionale. Avec 10,5%3 de l’emploi total, les associations représentent 93,9% des entreprises de l’ESS, avec un poids économique conséquent contribuant à plus de 3% du PIB national.

DES EMPLOYEURS D’UTILITÉ CITOYENNE

Avec 160 500 salarié·es en Nouvelle-Aquitaine, elles représentent 9,8% de l’emploi privé.

Elles portent des emplois qui résistent mieux à la crise car non délocalisables. Elles participent à la création et au maintien d’emplois de qualité et durables, avec des personnels qualifiés et disposant d’une véritable expertise. Sur certains territoires la part de l’emploi associatif peut monter à 20% de l’emploi privé (pour une moyenne de 10% au niveau national).

Elles sont également mobilisées pour accompagner les publics éloignés de l’emploi. Le secteur associatif a toujours été un acteur phare des politiques publiques de l’emploi. Au-delà du secteur de l’insertion majoritairement porté par des associations, c’est l’ensemble du champ associatif qui se mobilise pour former et accompagner vers l’emploi.

ACTRICES DE L’INNOVATION SOCIALE ET DES SERVICES AUX CITOYEN·NES

Les associations sont les premières productrices d’innovation sociale au travers de leurs projets, de leur façon de faire « collectif », ou encore de leurs modes d’actions, répondant souvent d’une nouvelle façon à un problème ou un enjeu émergent.

Très impliquées auprès des citoyen·nes et forces de proposition, elles prennent en charge une partie des services publics et des missions d’intérêt général, garantissant leur non-délocalisation, leur accessibilité à tous et prévenant leur marchandisation.

DES LIEUX D’ENGAGEMENT ET DE CITOYENNETÉ

Les associations favorisent le dialogue entre les citoyen·nes et les pouvoirs publics, permettant une plus grande pertinence et une meilleure efficacité de l’action publique et facilitant le travail des institutions publiques.

Elles oeuvrent au quotidien pour une plus grande cohésion sociale, favorisant le lien entre les générations. Elles sont des lieux d’appropriation et de transmission des valeurs citoyennes.

Elles informent sur les enjeux actuels et favorisent la participation à tous les niveaux pour une transition écologique, solidaire et démocratique, en France et dans le monde. Elles contribuent à plus de démocratie et de solidarité et jouent un rôle essentiel d’interpellation des pouvoirs publics. Elles participent au développement de la qualité de vie sur les territoires.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close